SAISON 2018 A REMP-ARTS

De mai à septembre 2018, quatre expositions seront proposées dont une en duo. Au-delà des choix techniques qui leur sont propres, les artistes se font écho pour offrir une vision du sujet soit aux prises avec les contraintes sociales soit en débat intime avec lui-même.

Après la Suisse en 2016 et le Brésil en 2017, la dimension internationale sera représentée par l'Italie (Rome et Turin).

Les autres artistes vivent et travaillent en Occitanie.

  Chaque exposition sera accompagnée d'une Rencontre photographique visant à mettre en perspective ce qui est présenté dans la galerie avec le langage des autres arts de l’image et l’histoire de la photographie. 

Seront aussi proposés une médiation culturelle au profit d’élèves du primaire,  un atelier d’écriture, un appel à projets auprès de photographes en formation et leur présentation sous forme de portfolio. Le lauréat/la lauréate aura la possibilité d’exposer à Remp-arts en 2019.  

 

Retour à l’équilibre 

5 mai au 2 juin

Un enchaînement de « scènes tableaux » où le décor raconte autant que les personnages, un regard sur notre société en transition

Claudio ISGRO : "j'ai bien regardé le travail et c'est l'occasion de parler aussi de la photographie de cinéma et du rôle peut-être méconnu du directeur de la photographie. Le travail d'Eric RUMEAU est un hybride intéressant entre le reportage, un regard plasticien et la construction d'une scène."

Exposition   Au-delà de nos pensées

Dates   Du 23 juin au 21 juillet

Sandra Fastré met en dialogue deux séries : L’Ecorché qui donne à voir un chaos intérieur, quand la violence mentale provoque des ravages, Emovere qui montre le sujet en quête d’une harmonie intérieure pour réduire son état d’inconfort

Exposition   Autoportrait en absence

Dates   Du 28 juillet au 25 août

 

Série d’autoportraits réalisés dans une multitude de chambres d’hôtel où le personnage, passager d’une nuit, regarde inlassablement à travers la fenêtre un monde extérieur inconnu.

Exposition   In/ Visibles

Dates   Du 1er au 30 septembre

Exposition en duo entre Claudio Cravero qui rencontre des personnes qui n’ont pas de maison et Gerardo Regnani qui s’introduit dans des maisons habitées par des personnes imaginaires. Face à des SDF endimanchés et porteurs de messages écrits au revers de leurs vêtements (photographies de Claudio CRAVERO), sont exposés des habitats multiples, protéiformes qui ne sont plus seulement des havres possibles pour ceux qui ont un toit (photographies de Gerardo REGNANI) : ils ont leur part d'inconfort.   

Un duo avec Claudio Cravero, Gerardo Regnani  s’introduit dans des maisons habitées par des personnes imaginaires.

Face à des SDF endimanchés et porteurs de messages écrits au revers de leurs vêtements (photographies de Claudio CRAVERO), sont exposés des habitats multiples, protéiformes qui ne sont plus seulement des havres possibles pour ceux qui ont un toit (photographies de Gerardo REGNANI) : ils ont leur part d'inconfort.   

Please reload

© 2014 Association Remp-arts  -  1 rue du Parc, 11360 Durban-Corbières  -  remp-arts.durban@orange.fr  -  06 87 03 66 55

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now